Accords Nomades

Quand un guitariste manouche croise la route d’un quatuor à cordes, les sonorités se mêlent dans un spectacle acoustique, tour à tour intimiste et enfiévré et virtuoses... Qu’on les pince ou qu’on les frotte,
elles sont tout ça et plus encore, les cordes d’Accords Nomades.

Le spectacle

Accords Nomades est né tout naturellement de la rencontre entre Sandra Langlois, violoniste et fondatrice du Quatuor Anouman, et Jérôme Brajtman, guitariste nourri à la culture manouche auprès d’une famille de Sinti (branche des Tziganes dont vient Django Reinhardt), dans la pure tradition orale. L’ensemble rend hommage à deux grandes cultures, et propose de réunir ces mondes à première vue opposés : le monde « gadje », incarné par le quatuor à cordes, et le monde « romanes », ici incarné par la guitare manouche.

_DSC7242-Modifier-Modifier.jpg

Le groupe

Cinq musiciens en liberté vous font voyager à la rencontre de leurs horizons, entre jazz manouche et musique classique. Voici que se lève un vent d’ici et d’ailleurs, virtuose et nomade.Dans un univers onirique, les qualités de chacun enrichissent celles de l’autre, l’improvisation côtoie l’écriture et enfin, la musique devient à la fois savante et populaire, réfléchie et imprévisible... Le répertoire d’Accords Nomades emprunte essentiellement au jazz au tsigane et au classique grâce à des arrangements inédits sur des compositions de Bach à Django Reinhardt en passant par Fauré et Albeniz.